Comment réparer une fissure sur une pièce en porcelaine déjà cuite à haute température

À l’ouverture du four, il vous est peut-être arrivé, de vous réjouir de la réussite d’une pièce, mais après une observation plus attentive, d’y trouver une fissure! La porcelaine, lors de la cuisson haute température, plus que toute autre argile, est sujette à ce genre de mauvaises surprises. En travaillant exclusivement avec la porcelaine, j’ai donc dû trouver une solution à ce problème, afin d’éviter de jeter des pièces réussies (sauf en ce qui concerne la fissure) ayant nécessitées plusieurs heures de travail. Je colmate les fissures de mes objets avec une pâte que je prépare moi-même et à laquelle je donne la consistance d’un mastic. Je la prépare avec de la poudre de porcelaine (précédemment cuite à haute température), une couverte brillante basse température et de la colle à bois dans les proportions suivantes :
– 10 grammes de porcelaine en poudre cuite à haute température (obtenue par le ponçage d’une pièce sèche ou crue en porcelaine). La porcelaine utilisée doit être la même que celle de l’objet à réparer.
– 4 grammes d’une couverte brillante basse température si on répare une surface émaillée, 5 grammes d’une couverte satinée basse température si on répare une surface non émaillée.
– 1 gr de colle à bois qui brûle à la cuisson et ne laisse pas de résidus (la colle permet de mélanger la porcelaine en poudre à la couverte brillante basse température). Pour améliorer la consistance de la préparation, j’ajoute quelques gouttes d’eau.
Lorsque le processus de colmatage est terminé, j’attends que la réparation soit complètement sèche, et pendant ce temps je m’assure que l’on ne voit pas de dénivelé, et s’il y en a, j’ajoute encore de la pâte jusqu’à ce que la fissure soit lisse.
Au final et seulement à l’endroit où j’ai effectué la réparation, j’applique une couche de couverte brillante basse température (diluée dans l’eau) si la pièce est émaillée en brillant. Quand la réparation est sèche, je fais une cuisson à 980° C.
J’applique une couche de couverte satinée basse température (diluée dans l’eau) si la pièce est émaillée satinée. Quand la réparation est sèche, je fais une cuisson à 980° C.
Je n’applique aucune couverte lorsque la pièce n’est pas émaillée. Quand la réparation est sèche, je fais une cuisson à 980° C.
Après la cuisson, la fissure sera colmatée et imperméable. Afin que la couleur de la réparation soit semblable à celle de la surface de la pièce, j’utilise des lustres 3
ème feu, que je cuis à 780° C. Les lustre 3ème feu permettent d’imiter la couleur de l’émail de l’objet, y compris du blanc de la porcelaine non émaillée. Cette faculté est due à la propriété de ces couleurs d’être soit brillantes soit opaques, selon les surfaces sur lesquelles elles sont appliquées. Si vous voulez approfondir ces techniques, vous pouvez le faire en suivant mon cours en ligne “ Techniques d’émaillage et de décoration sur bijoux en porcelaine où ce sujet est largement abordé.